Froid sibérien sur Omsk

Voici une petite anecdote Omskovite et non Moskovite (haha) que Roxanne m’a proposée d’illustrer. Vous pouvez lire l’histoire originale ici! Un glacial matin de janvier à Omsk, par -35°C,  un bruit sourd a résonné pendant la pause café: la vitre du bureau où travaille son mari s’est fendue à cause du FROID ce qui est plutôt surprenant quand il s’agit de triple vitrage!!! Vous retrouverez toutes les aventures d’Omsk à travers ses lunettes roses sur son Blog « De ravioles en pelmeni« . Bonne lecture!

Si vous avez des anecdotes à illustrer, vous pouvez me contacter bien sûr :)

Publicités

KomMissia 2010

Voici l’affiche qui a été exposée au festival international de BD de Moscou en mai pendant 2 semaines à la Galerie d’Art Contemporain de Winzavod avec pleins d’autres artistes très (et souvent plus) talentueux. J’aurais pu faire tellement mieux!

Here is the poster that was exposed at the International Comics Festival of Moscow for 2 weeks at Winzavod! Could have done better!

Zhara at the office

Zhara, c’est la chaleur, lourde, épaisse, étouffante, le Cagnard! Ils en ont parlé dans les journaux cette année. La Fiancée de notre Jim l’appelle pour vérifier son état. Bien sûr qu’il va bien! Il semblerait que le déficit de tissu l’été à Moscou ne le gène pas. Jim est légèrement perturbé pour son 1er jour au bureau, mais il sera bien vite habitué.

Zhara, it is the Heat. They talked about it in Europe this year. So Jimmy’s fiancée calls him to make sure he is fine. Hopefully he is doing well ;) In summer, you can feel there is a deficit of fabric to make clothes. Jim is a bit disturbed for his first day at the office, but after few weeks i’ll get somehow blazé. Good luck Jimmy!

PS: The girls are not very attractive, but let’s say they are, thanks!

Bozhe moy, I landed in Russia

Voilà un aperçu de l’arrivée en Russie. Des applaudissements à l’atterrissage, des panneaux autrefois uniquement en Russe, une file monstre au contrôle des passeports, des bagages qui peuvent tarder à arriver, des chauffeurs de taxi qui vous harcèlent comme une star de cinéma et finalement le votre. Il est venu vous chercher, mais c’est quand même à vous de le trouver, héhé. Bienvenus!

Gospodi, I go to Moscow!!!

Il semblerait que ce soit arrivé à  certains expats moscovites… Mais c’est le grand Ch’Nord. On pleure en arrivant et pis en repartant aussi. Les prochains épisodes devraient vous en convaincre. Perso, j’étais très content de venir, mais c’est pas drôle…