Histoire poukhie sur berge

Kh se prononce comme un genre de « r » aspiré.

Je vous présente notre ami le « poukh » ou « Пух » dans la langue de Poushkine. C’est un genre de coton, pollen pour certains généré par les très très nombreux peupliers mâles plantés pour « reverdir » la capitale russe après la grande guerre patriotique. Au début du mois de juin, les néomoscovites et les touristes sont bien surpris de voir cette neige d’un autre style. Heureusement cela dure une à deux semaines et pas 4 à 6 mois.

I wanted to introduce you to Mr Пух, which is pollen from poplar and which is also called the snow of June. It’s from poplar which where massively bought after the WWII to make the city greener. This snow lasts 2 weeks and it’s really enough!!!

Publicités

6 réflexions au sujet de « Histoire poukhie sur berge »

  1. En effet ! qui ne connaît pas le Poukh, n’est pas un vrai Moscovite. Tellement pitoresque et bucollique vu depuis sa fenêtre (fermée), et tellement agaçant dès qu’on sort dans la rue !!!
    Bien vu l’artiste ;)

    J'aime

  2. serieux tu cours sur les quais sous la neige de juin? je t’ai jamais croise.
    En fait ce sont surtout des tilleuls par la et c’est beaucoup plus agreable en juin que les peupliers. ;))))

    J'aime

    1. ben non, je ne me suis pas trompé d’arbre en fait, cf ci-dessous. Je n’y cours plus, mais j’y ai beaucoup fait de roller quand j’habitais le quartier. Même en marchant on peut s’étouffer à Shabolovskaya…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s